retour page d'accueil

D’autres voies pour l’égalité professionnelle chez Renault Douai.

Le 17 Février 2004, la société Renault signait un accord avec les organisations syndicales relatif à l’égalité professionnelle entre les femmes et les hommes et la conciliation entre la vie familiale et la vie professionnelle.

Les signataires conviennent « ensemble de la nécessité de veiller à l’absence de toute forme de discrimination entre les femmes et les hommes dans le cadre de leur activité professionnelle, en application des principes fixés par le code de déontologie du groupe et dans le respect des axes stratégiques de l’entreprise ». Renault s’engage à suivre tout particulièrement « le rapport entre le nombre de candidatures féminines reçues et le nombre de recrutements féminins réalisés ».
De fait, aujourd’hui plus de femmes travaillent chez Renault Douai.
Ainsi depuis 2 ans, Elisa - 28 ans - est chef d’équipe emboutissage à l’usine Georges Besse. L’UIMM a réalisé un entretien que vous retrouverez sur leur site régional.

Mais comme la dénomination de l’accord le laisse entendre l’entreprise n’en reste pas là. Elle s’enorgueillit de répondre dans le cadre de l’égalité professionnelle à des « aspirations communes des femmes et des hommes à un équilibre entre vie professionnelle et vie familiale  », aussi Renault propose plusieurs améliorations sur le plan financier.
« L’allocation de départ en congé maternité et la prime d’adoption seront revalorisées » ... « Les pères recevront 100% de leur rémunération pendant toute la durée du congé paternité ».
Par ailleurs, l’entreprise a participé à la création d’une crèche inter-entreprises en commun avec le Service Action Sociale Inter-entreprises. Elle fonctionne, comme le communiqué de presse l’indique à Lambres lez Douai depuis septembre 2005...
Imprimer l'article

 

Fil RSS