retour page d'accueil

Ah non .. en fait, ce n’est pas vraiment ...

Des entretiens j’en ai eus... J’ai tout vu... J’ai vu des entretiens où le racisme était très fort...Vous vous dites que c’est pas juste...
Une fois j’ai écrit dans une Mairie. Je ne trouvais rien ici dans le Nord, alors je me suis dit Janine, tu peux peut être chercher un travail sur une autre région. Je pourrais peut-être avoir un travail, déménager, j’ai fait toutes les démarches pour pouvoir déménager au mois de juin, et en fait, non, y’a rien eu... rien n’a abouti... Au téléphone, tout se passait bien, c’était « oui, oui, madame, on a un poste à vous proposer... » ça passait très bien au téléphone... et quand il me voit, ah surprise, ils sont toujours surpris...J’ai l’habitude de voir ces regards là... Tu sens très bien...
Donc là, la dame au téléphone me dit « j’aime beaucoup votre CV, il faut absolument que vous veniez.. Par contre il vous faudra déménager... Ca ne vous dérange pas de déménager ? » Je lui ai dit, écoutez, ici je ne trouve rien, donc je suis tout à fait prête à venir habiter chez vous. Elle me répond, « si ça se passe bien pour nous, nous pouvons vous aider à trouver un logement » Mais elle ne m’avait pas encore vue, tout ça c’était au téléphone... Du coup j’suis allée à l’ANPE pour avoir un bon de transport et je suis partie. J’arrive, cinq minutes à l’avance, je me suis assise et une personne vient me voir et me demande « vous attendez quelqu’un ? ». Je lui dit j’ai un rendez-vous, mais en fait je ne lui ai pas dis avec qui, et la personne me répond je pense qu’il y a une erreur, il n’y a pas de rendez-vous aujourd’hui. Je lui dit « je suis madame J », « Ah vous êtes Madame J ! », elle repart et elle revient avec la dame avec qui j’avais rendez-vous. Elle me dit « venez on va s’installer » et au bout de cinq minutes elle me dit « vous savez madame J, je pense que ça ne va pas aller... » Je lui mais pourquoi, au téléphone vous m’avez dit que ma candidature vous intéressait à cause du droit... parce que c’était pour être agent administratif dans une mairie, catégorie C, et elle me dit « non, vous êtes trop qualifiée, pour cet emploi, ça ne va aller... » Je suis sortie de là, tête haute, mais j’ai pleuré pendant un moment, parce que je savais très bien que c’était pas ça...
Une fois, un entretien à la mairie de... Je me dis tiens, décidemment y’a beaucoup de mairie qui me demandent... J’avais rendez-vous à quinze heures avec le directeur général de la mairie... et puis quand j’arrive on me dit « excusez moi mais vous êtes dans une zone... Vous avez rendez-vous ? » Je dis « je suis madame J » « Ah, madame J... c’est vous ?... un instant... ». Elle part et elle revient me chercher avec le directeur... Il me dit « ah madame J, vous connaissez la ville ? », je lui réponds « oui, j’y ai habité... » en plus j’avais bien préparé mon entretien, j’avais étudié la mairie, tout ça, j’avais été voir sur leur site, tous les services... Je me doutais que j’aurais un truc de ce genre là... Mais même pas trois minutes après, il me dit « non, on ne fait .. ce n’est pas vraiment l’entretien .. on voulait juste voir les personnes... Si par contre... On voit les personnes, et après y’aura un deuxième entretien avec ... » J’ai regardé l’heure... J’étais rentrée à 15 heures, je suis sortie à 15 heures 5...Je suis sortie de là, j’ai dit Janine, ça sert à rien d’écrire, tu vois bien que ça ne va pas...Y’a quelque chose qui ne va pas...Je ne postule même pas sur des postes... et là je me demandais même si ça j’étais capable de le faire...Mais j’me suis dit, Janine arrête de te voiler la face, c’est pas ça le problème... C’est du racisme, et c’est rien d’autre.. Tes compétences ne sont pas mises en doute... J’suis rentrée et j’ai pleuré encore ... J’ai reçu le courrier une semaine après... toujours le même, je le connaissais par cœur... Par contre là j’ai été très affectée par rapport à l’autre où j’avais rebondi directement, je trouvais que ça faisait beaucoup... Je me disais quoi faire ? Passer les concours ? Mais c’est pas si simple, souvent c’est pas par ici, il fallait aller sur Paris, il fallait organiser les gardes, partir tôt, revenir très fatiguée, attendre les résultats pendant un mois... J’ai été admissible deux fois, et on a beau dire qu’on est égalitaire, mais c’est faux ... C’est vrai que le premier c’est anonyme, mais le deuxième vous parlez et quand la dame vous dit « avec quatre enfants... » C’est toujours ça... quatre enfants, ah vous avez du courage, vous avez du mérite... oh mais vous devriez travailler à temps partiel... » mais j’peux pas me permettre de travailler à temps partiel, j’suis seule avec mes enfants et après vous pouvez pas trouver de logement, vous êtes seule avec les enfants, vous voulez un tout petit peu aménager, arranger un peu votre quotidien...
ferf
Imprimer l'article

 

Fil RSS