retour page d'accueil

Pour avancer vers plus d’égalité professionnelle avec les branches et les entreprises

Une action du CORIF financée par la DRTEFP

Les branches professionnelles de la métallurgie, du transport et du bâtiment, tout comme celle de l’hôtellerie restauration, ont déjà mené un travail de réflexion et de communication sur les questions de mixité des profils de recrutement et d’égalité professionnelle entre les femmes et les hommes. Elles ont cependant aujourd’hui peu de visibilité sur les résultats de leurs efforts.
Notre projet est de les accompagner pour :

- Envisager avec elles les moyens concrets d’agir avec leurs adhérents pour faire avancer la mixité et l’égalité professionnelle,

- Communiquer sur les avancées réalisées,

- Participer à la lutte contre les discriminations pour les faire reculer,

- (Re)Mobiliser et poser les premiers jalons d’une mise en réseau des acteurs du monde de l’entreprise et de la formation sur des engagements en termes d’intégration & tutorat des femmes, de mixité des offres de formation et des emplois enfin d’égalité professionnelle.

Contenu de l’action proposée & méthode de travail

Dans un premier temps, il s’agit de provoquer et d’animer des échanges de réflexion dans les branches et entre les branches de la métallurgie, du transport et logistique, du bâtiment et de l’hôtellerie restauration).
Les réunions s’organiseront autour de la réalisation d’un état des lieux de ce qui se mène, s’est mené dans la région (et au-delà en France si des actions exemplaires sont présentées). Dans cet état des lieux, nous dégagerons et mettrons collectivement à jour les stratégies gagnant/gagnant, les intérêts qu’ont trouvés les employeurs engagés dans la construction de la mixité mais aussi les freins qu’ils ont rencontrés. Nous les analyserons pour envisager les moyens concrets à se donner pour les lever.
Ces travaux seront menés en concertation avec les organisations d’employeurs mais aussi en partage avec les partenaires associés sur les questions de recrutement et de formation comme le SPE et les organismes de formation qualifiante, qui sont des maillons essentiels à la construction de politiques d’emploi visant la mixité et l’égalité. La présence des pouvoirs publics qui les impulsent sera également sollicitée.

La recherche d’actions déjà réalisées ou en cours permettra, au-delà de l’identification des « bonnes pratiques » de repérer les acteurs qui ont été moteurs dans leur mise en œuvre. Sur quelles ressources se sont-ils appuyés ? Quels sont aujourd’hui encore leurs besoins ? Ainsi nous étayerons le travail d’état des lieux de la constitution d’une boite à outils et/ou d’un vade-mecum à l’usage des employeurs et responsables de ressources humaines, en matière de formation/alternance, recrutement traitement anti-discriminatoire.
De plus nous inviterons les participant-es à croiser leurs carnets d’adresses afin de constituer et partager un réseau de personnes ressources en faveur d’une insertion durable des femmes dans les métiers/emplois où elles sont peu présentes. Ces personnes ressources pourraient être, ou s’engager à être, des tuteur/trices, des parrains/marraines à l’égard des femmes qui s’engagent sur ces voies mais aussi jouer le rôle de pair, de conseil auprès des employeurs qui initient à leur instar un processus de mixité.

Dans un second temps, fort-es d’idées, de moyens d’action, de personnes ressources, nous chercherons à sensibiliser de nouvelles entreprises afin qu’elles s’engagent à employer des moyens d’action qui favorisent la qualification et l’insertion des femmes. Nous communiquerons sur ces nouveaux engagements (qui pourraient prendre la forme de déclarations d’intention, de charte, ...).
Le CORIF pourra proposer à ces « nouvelles » entreprises des conseils et des aides en faveur de la mixité et l’égalité (formation tuteurs/trices ou référent/es, sensibilisation des équipes à la mixité, accompagnement des femmes qui intègrent l’entreprise..).

La mise en œuvre de ce projet se fera de septembre 2007 à fin mars 2008.

Imprimer l'article

 

Fil RSS