retour page d'accueil

Il existe sur le territoire une grande variété de modes de garde

Pour les tout petits

- Les crèches collectives
Ces structures sont gérées par les mairies ou les départements et subventionnées par la CAF. L’encadrement est confié à des professionnel-les de la petite enfance.

- Les crèches parentales
Ce sont en général de petites structures ; elles sont gérées par des associations de parents. Les enfants sont encadrés par des professionnel-les de la petite enfance mais également par les parents qui assurent une permanence dans la crèche (en général une demi-journée par semaine). Ces associations sont financées par la CAF et parfois par la municipalité.

- Les crèches familiales :
Bien qu’il s’agisse d’une crèche, l’enfant est accueilli chez une assistante maternelle rémunérée par la mairie. Des temps de regroupement sont prévus une à deux fois par semaine aux seins des équipements municipaux pour permettre aux assistant-es maternel-les de se retrouver et de se former et aux enfants de se socialiser.

- Haltes-garderies (municipales, associatives, itinérantes)
Ces structures ne répondent qu’à des besoins ponctuels ; l’enfant ne peut y être accueilli plus de deux jours et demi par semaine. L’encadrement est fait par des professionnel-les de la petite enfance.

- Les structures Multi-Accueil :
Le Décret du 1er Août 2000 autorise les Etablissement qui le souhaitent à adapter leurs horaires afin d’aider les familles à mieux concilier vie familiale et vie professionnelle. Ces structures offrent donc des modes d’accueil combinés entre la crèche et la halte garderie dans un même établissement. Elles répondent à des besoins d’accueil diversifiés (temps complet, temps partiel, à la journée, à la demi journée…) ur une amplitude horaire importante (en général 6h30 - 19h).

- les assistant-es maternel-les indépendant-es :
L’enfant est accueilli au domicile de l’assistant-e maternel-le. Ce sont les parents qui l’emploient, ils doivent établir un contrat de travail, faire les fiches de paye et lui verser son salaire. Les horaires sont définis conjointement et de ce fait ce mode de garde peut offrir une certaine souplesse des horaires.
Certaines municipalité ont mis en place des « Relais d’assistant-es maternel-es » pour soutenir les assistant-es maternel-les et mettre à leur disposition des temps et des lieux de regroupement.

- Les Mini Crèches
Plusieurs assistant-es maternel-les se regroupent pour accueillir les enfants dont ils/elles ont la responsabilité dans une maison louée et aménagée collectivement. Ces structures sont relativement récentes ; elles répondent au souhait qu’avait certain-es assitant-es maternel-les de pouvoir accueillir des enfants dans des endroits neutres et de travailler en équipe pour rompre l’isolement.

- La garde à domicile :
L’enfant est gardé chez lui par une personne recrutée par les parents. Ce mode de garde est assez onéreux, parfois plusieurs familles s’associent pour employer la même personne et les enfants sont gardés alternativement dans les différents domiciles.

Pour les plus grands qui ne se gardent pas encore tout seuls :

- L’accueil péri-scolaire :
Beaucoup de municipalités proposent des temps d’accueil, avant et après l’école, le mercredi et pendant les vacances scolaires…

Imprimer l'article

 

Fil RSS