retour page d'accueil

Des femmes au volant

Elles sont nombreuses au volant de bus scolaires Chez Dewitte à Avenelles. Elles témoignent..

Je voulais retrouver un emploi après une reconversion. L’ANPE et les ASSEDICS en partenariat avec la Société Dewitte m’ont proposé de suivre une formation de conductrice de bus. Une fois mon permis en poche j’ai signé un contrat chez Dewitte et j’y travaille depuis 1an ½ . J’aime mon métier, par la suite j’espère évoluer et faire du tourisme. Giselle.

J’ai toujours adoré rouler en voiture, je voulais un métier me permettant de rouler tout le temps. Toute ma famille est dans le métier, dans le poids lourd. Moi aussi plus tard je voudrais être Conductrice poids lourds, je veux faire du National partir toute la semaine et voyager.
Séverine.

C’est un choix personnel, je travaille depuis 12 ans et j’aime conduire et transporter des enfants. En plus il y a une bonne entente et une bonne ambiance dans cette entreprise. Isabelle.

Mon mari travaillait dans cette entreprise il y a quelques temps et aujourd’hui c’est moi. C’est lui qui m’a donné envie devenir conductrice. On a une bonne ambiance et on s’entraide. Parfois les personnes âgées ont moins l’habitude de voir une femme qu’un homme c’est un peu plus difficile. Mais avec les scolaires c’est sympa. Par contre je ne comprends pas pourquoi transporter des personnes c’est moins bien payé que transporter des pierres ? Sandrine.

J’aime le contact avec les enfants et les personnes en général. C’est un métier où on a beaucoup de responsabilités. Justine.

Conversation au volant. Femme au volaant d'un bus scolaire

Réapprovisionnement Révision d'usage

Imprimer l'article

 

Fil RSS