retour page d'accueil

Découvrir des initiatives :

 Ripper peut-il se conjuguer au féminin ?

Articuler ses temps de vie

Le CIDF de Boulogne a proposé cette année des interventions originales à ses partenaires formation sur le bassin : il s’agissait d’amener des stagiaires engagé-es sur des parcours d’insertion, de formation et/ou d’accès à l’emploi à prendre conscience des différents temps qui rythment leur vie, et à réfléchir aux changements qu’ils et elles pourraient y apporter.
En effet, la répartition traditionnelle des rôles entre les femmes et les hommes assigne bien souvent les femmes dans la sphère domestique, et cela a de nombreuses répercussions sur la construction et l’articulation de leurs projets de vie professionnelle et familiale.

A partir de contenus imaginés par le CORIF, Corinne Lebrun, formatrice au CIDF, a animé cinq modules « gestion du temps » de deux demi-journées, au sein de l’AFPA de Boulogne, d’Itinéraire formation, de Tremplin formation, du CEPES et du centre de formation du Home Beaurepaire.

Corinne Lebrun, comment les stagiaires ont-elles et ont-ils accueilli cette réflexion sur leurs temps de vie ?
Un peu surpris-es au départ qu’on les interroge sur leur rapport au temps, ils et elles se sont vite pris au jeu du découpage de leurs journées en tranches physiologique, professionnelle, domestique, familiale, sociale, etc...

Quels débats cette séquence a-t-elle suscités ?
Les femmes et les hommes se rendent compte que leurs emplois du temps sont vraiment très différents ! Tous s’en doutaient, mais les femmes sont vraiment étonnées de voir qu’elles passent tant d’heures à leurs activités domestiques, y compris le week-end, et que cette contrainte les pénalise dans leur recherche d’emploi. La réflexion engagée ensuite pour trouver des solutions montre que les hommes et les femmes ont des idées pour trouver d’autres modes d’organisation. Le débat a permis également d’envisager que les femmes et les hommes, s’ils peuvent se partager les tâches domestiques, peuvent aussi co-exister dans certains secteurs professionnels.
Certain-es restent malgré tout très réticent-es à l’idée de trouver une autre répartition des tâches et des rôles et le débat est quelquefois un peu houleux : il faudrait plus de temps pour changer les mentalités, et surtout que cette réflexion soit menée à tous les niveaux et dans toutes les sphères. Mais c’est un début !

Logo horloge du projet Timeties Logo Timetis

- Pour aller plus loin sur la gestion des temps de vie, visitez les sites Cityctac et Timétis qui proposent des contenus d’animation et de réflexion.

Imprimer l'article

 

Fil RSS