retour page d'accueil

Découvrir des initiatives :

 La boucherie, un monde fermé aux femmes ?

  Bassin de Flandres-Maritimes

Flandres maritimes : quelques chiffres

Le bassin d’emploi Flandres-Maritimes est un bassin industriel, malgré la baisse continue des effectifs salariés de ce secteur, qui représente à lui seul 33,8% des effectifs salariés du secteur privé. Le taux de chômage (12,4%) est légérement inférieur à la moyenne régionale (12,9%). Dans ce bassin, le taux d’activité féminine (44,5%) est à peine supérieur à la moyenne régionale (43,8%). Le taux de chômage des femmes est supérieur à la moyenne régionale, alors que celui des hommes est le même qu’en région. L’écart entre les taux de chômage féminin et masculin est important (6,8 points), supérieur à la moyenne régionale ( 5,1 points). La part des femmes dans la demande d’emploi (catégorie 1,2,3) est de 52,2%, supérieur à leur part au niveau régional (48,9%). Entre 1990 et 1999, l’activité féminine a progressé de 13,3 %. La croissance des métiers du tertiaire a été moins forte que la moyenne régionale, pour les femmes comme pour les hommes. Dans cette période, les métiers industriels ont un peu progressé pour les hommes, nettement progressé chez les femmes, mais les femmes ne représentent encore en 1999 que 6,4% des métiers industriels. Il s’agit donc d’un bassin dont les priorités restent le secteur industriel et le bâtiment, même si des besoins sont identifiés dans les domaines de la restauration, de la santé et de l’action sociale.
Imprimer l'article

 


Vous pouvez consulter l'ensemble des portraits ou effectuer une recherche parmi les portraits en sélectionnant un critère ci-dessous :







Fil RSS